Concernant la dette publique de la France, 52 % pensent que c'est un problème grave, 43 % que c'est un sujet important qu'on a tendance à exagérer et 5 % que ce n'est pas un sujet préoccupant[211]. Jacques Delpla et Charles Wyplosz quant-à-eux dans un livre intitulé La Fin des privilèges, payer pour réformer, préconisent de racheter les privilèges accordés parfois de longue date à certaines professions. En 2006, les exportations représentent 26 % du PIB et les importations 27 %[16]. Cet élargissement de l'audience du système scolaire marque toutefois le pas depuis les années 2000. L'économie de la France traite de la situation économique conjoncturelle et structurelle de la France de nos jours. La différence de rémunération hommes / femmes persiste : en 2000, le salaire moyen d'une femme travaillant à temps complet représentait 81,6 % de celui des hommes[153], et cette différence peut en grande partie s’expliquer par des différences dans les postes occupés. Définition. La France, qui tentait de redorer son blason pour attirer sur le territoire, voit son image écornée avec la crise. Dans un marché de concurrence pure et parfaite, pour attirer de la main-d'œuvre les employeurs seraient obligés de fixer des taux de salaire pratiquement égaux à la productivité des salariés qu’ils recrutent. Voici nos principales conclusions. En France, pour évaluer la pauvreté, on utilise les seuils de pauvreté relatifs à 50 % et 60 % (du salaire médian). La France possède de grandes entreprises qui sont numéro un mondiaux dans leurs secteurs. De son côté, le gouvernement a créé le Conseil pour la diffusion de la culture économique afin de mieux familiariser les Français aux raisonnements économiques. En 2010, une étude anglo-saxonne, la Legatum Prosperity Index, dont le but est de mesurer à la fois la richesse et le bien-être des citoyens de différents pays, estime que bien que l'économie de la France soit parmi les plus prospères du monde, les Français ne la perçoivent pas ainsi[212] ; ils sont aussi extrêmement pessimistes quant à leur avenir et celui de leur pays, sans que ce soit particulièrement justifié[212]. Annie Kahn, « Les start-up européennes sont souvent condamnées à grandir ailleurs ». Le taux d'emploi (63,8 % en 2006), proche de la moyenne européenne (64,8 %), est plus faible que celui de l’UE-15 (66,2 %) et de la moyenne des pays développés[17][réf. Alors que de nombreux pays européens réduisent leur niveau de dette publique, les dépenses publiques restent trop élevées en France pour permettre une diminution significative. Sur ce point, on pourra se rapporter à l'étude de 2004 de, « les réformes réalisées dans le domaine économique et social ont essentiellement servi des intérêts particuliers aux dépens de l'intérêt général tout en menaçant la pérennité de notre État-providence », Philippe Le Cœur, "Le modèle social freine-t-il la reprise économique en France ?". La population de la France d'outre-mer s'élève à 2,7 millions de personnes, soit environ 4 % de la population française totale. Si, en raison d'une augmentation forte du SMIC, la proportion des salariés rémunérée à ce niveau a longtemps augmenté atteignant 15,1 % des salariés au 1er juillet 2006 (hors secteur agricole et interim)[150],[151], depuis une tendance à la baisse semble se dessiner[152]. DUMEZ Henri, JEUNEMAITRE Alain, " Diriger l'économie, l’État et les prix en France 1936-1986 " Logiques économiques l'Harmattan Paris 1988. Les politiques de rigueur ou de déflation n'ont pas plus de succès: En 1983, c'est le tournant de la rigueur et l'adoption d'une politique économique dite de désinflation compétitive. Le creusement de déficit est dû à la hausse du prix du pétrole des années 2000, au niveau élevé du taux de change effectif de l’euro, et au manque de compétitivité et d'adaptivité des entreprises[91]. Le secteur touristique pèse pour 6,7 % du PIB, et emploie près d’un million d’actifs en 2002[116]. C'est surtout à partir de 2004, consécutivement à l'envolée du prix du pétrole, que la facture s'envole[97]. La période s'achève, alors que des économistes français comme Jacques Rueff ou des hommes politiques comme Charles de Gaulle dénoncent le danger que présente l'hégémonie du dollar pour le système monétaire international[34], par la décision unilatérale des États-Unis de mettre fin à la parité or/dollar pour faire « flotter » le dollar en 1971. Par ailleurs, pour Pierre Rosanvallon, de nos jours on assisterait à une « dissociation entre une démocratie d'action et une démocratie d'élection »[214]. Enfin, l'effet de la concurrence étrangère est difficile à évaluer, l'approche comptable la situant à 13 % du total et l'approche économétrique la donnant entre 9 % et 70 %[123] . Si cette opposition tient d'abord à une réflexion sur la soutenabilité de la croissance et à des préoccupations écologiques, elle tient aussi à une pensée qui ne fait pas, ou moins, un lien entre mieux-être et « plus avoir »[216], qui est plus portée sur la prise en compte du collectif et qui s'oppose au productivisme. Pour 2007 le déficit cumulé de la balance commerciale des biens et services s'établit à près de 38 milliards d'euros[91]. Si la très forte croissance de grands pays tels que la Chine et l'Inde est liée au fait qu'ils sont en phase de rattrapage, il n'en demeure pas moins que cette situation va entraîner un questionnement en France et en Europe car, c'est leurs places de grandes puissances mondiales qui sont en jeu. Attirer les talents internationaux . Il contribue à une espérance de vie élevée. Le déficit commercial progresse de plus de trois milliards d'euros pour dépasser les 48 milliards d'euros[62] alors que l'Allemagne connaît la même année un excédent commercial record de 252,6 milliards d'euros[63]. Ils font partie des entreprises qui emploient le plus grand nombre de personnes[116]. Par ailleurs, les économistes essayent de se faire plus pédagogues comme en témoignent les nombreux blogs tenus par des économistes. Les réformes nécessaires à une croissance plus soutenue, sont dans la typologie de Pierre Rosanvallon, des réformes de « recomposition »[217] c'est-à-dire, selon la définition de cet auteur, qu'elles visent à remodeler des institutions publiques. Le tableau ressources emplois comptabilise d'un côté les ressources économiques dont dispose un pays c'est-à-dire ce qui est produit dans le pays (le PIB) plus ce qui est importé (les importations). Sont concernées l'ensemble des activités à but non lucratif (associations…) et les administrations publiques (voir section infra). Le taux de chômage est plus élevé que la moyenne des autres pays développés, à 7,9 %[11] (8,1 % en prenant en compte l'outre-mer) au quatrième trimestre 2019. La France est 6e pour ses exportations et le 5e pour ses importations. Le prix du pétrole atteint cependant un plancher fin-2015, et remonte doucement pour atteindre 42,1 € en moyenne par baril en mai 2016[107]. "Nous av Ce cercle est particulièrement vertueux en France, puisque, comme Angus Maddison le souligne, entre 1950 et 1979, la France a rattrapé la productivité américaine comme aucun autre grand pays industriel ne l'a fait sur la même période[33]. Malgré tout le rapport entre les économistes et les politiques ne sont pas simples. La consommation est la « principale composante de la croissance en France »[79] : 1,6 point de croissance sur 2,2 en 2006 et 0,8 sur 0,4 en 2008[80]. Les évolutions de salaires sont différentes en fonction des catégories socioprofessionnelles : entre 2000 et 2005, le salaire annuel net moyen des ouvriers à temps complet a augmenté de 4 %, contre une hausse de 1,8 % pour les cadres, 0,7 % pour les employés, et une stagnation pour les professions intermédiaires[154]. Toutefois, dans la période la plus accentuée de la crise (2008-2010), la France a mieux résisté que les autres pays industrialisés[44],[45] : le PIB s'est par exemple contracté en moyenne de 4 % dans la zone euro en 2009, contre seulement 1,9 % pour la France[46],[47]. Cependant, ces flux d’IDE comptabilisent également les flux de rachat d’entreprises françaises par des entreprises étrangères et ne représentent pas réellement l’investissement productif réalisé sur le territoire français. Entre 1995 et 2005, elle a augmenté d’environ 12 % en 10 ans (2,686 millions). Sur le plan économique, ils estiment que le partage de la valeur ajoutée en faveur du capital au détriment du travail pose un problème en ce qui concerne la demande de biens et services ainsi qu'un problème à terme de compétitivité des travailleurs. 8e journées internationales de la Proximité, May 2015, Tours, France. Les départements d'outre-mer ont été rattachés à partir de la base 95. Même si elle a une population active occupée importante, la France a vu son taux de chômage augmenter à partir du premier choc pétrolier, dépasser les 8 % à partir de 1982, un seuil au-dessous duquel, il ne reviendra pratiquement jamais dans les années qui suivront. Des économistes se sont aussi préoccupés des moyens de réussir des réformes, notamment celles visant à accroître la croissance potentielle de la France. En 2009, ils ont réalisé une étude sur diverses mesures prises : la loi de modernisation du marché du travail publiée en 2008, la loi du 20 août sur la représentativité syndicale, la façon dont ont été traités les cas des taxis de la grande distribution, des heures supplémentaires et des régimes spéciaux. Les entreprises créées en 1998 sont à l'origine de 200 000 emplois, sept ans plus tard. Dans les bases précédentes (56, 59, 62, 71 et 80) ils faisaient partie du reste du monde. De nombreuses autres productions régionales caractérisent le système agricole français : Le secteur secondaire représente 20,6 % du PIB en France en 2006, et occupe 24,4 % de la population active[118]. Ainsi, en 2010, plus de 25 % du PIB était exporté. Jura : un territoire sévèrement frappé par la crise économique Si certaines régions sont toujours dynamiques durant le confinement, c’est l’exact opposé pour d’autres. Estimé à 79,0 € par baril de Brent en janvier 2014[104], il atteint 50,5 € en moyenne par baril de Brent en décembre 2014, son niveau le plus bas depuis début-2009[105]. À partir de 1986, l'État a privatisé un grand nombre d'entreprises publiques[21] mais son influence sur l’économie reste forte (on parle de « néocolbertisme »). Depuis ses origines, la puissance économique de la France a souvent été liée à sa démographie. Les effets induits sur la productivité des entreprises d'une interdiction des délocalisations. - Si l’on prend en compte la superficie maritime liée à ces territoires, la France possède la 2 e ZEE au monde après celle des Etats-Unis (Zone économique exclusive, espace marin propriété de l’Etat qui peut disposer des ressources dans un rayon de 370 km soit 200 milles marins autour des côtes). À la suite de la montée en puissance de la Chine, la France devient sur la période la 5e puissance économique. La France est au troisième rang mondial pour les dépenses des voyageurs étrangers ; cette activité se développe aussi pour les vacanciers français. Avec le « papy boom », ces secteurs ont vocation à se développer davantage, et à représenter des dépenses importantes dont le financement fait l'objet de débats importants selon le rôle que les pouvoirs publics veulent faire jouer respectivement aux mutuelles, aux assurances et aux cotisations sociales. En 2010, la part des voitures particulières fabriquées par l'automobiliste en France est inférieure à 20 % et les deux tiers des véhicules Renault immatriculés en France sont produits dans des usines hors de ses frontières[40]. La première visant à faire élire un candidat sur « le registre de la volonté et de la proximité » alors que la « démocratie d'action est confrontée à la complexité et à la contrainte »[214]. Entre 2009 et 2012, le revenu salarial net annuel moyen des Français baisse[156] de 20 334 euros annuels en 2009 à 20 190 en 2012. Voir notamment Denis Clerc dans son article « L'avenir d'une institution », . Les politiques ont contribué ces dernières années à l'essor de la recherche économique en France en créant notamment le Conseil d'analyse économique, et plus récemment en favorisant la création de l'École d'économie de Toulouse et l'École d'économie de Paris. Un problème de méthode. Au cœur d’une zone économiquement très développée, son économie a bénéficié de la mise en place du marché commun européen[20]. Le dernier excédent budgétaire public remonte à 1974. Le capital humain des travailleurs, c’est-à-dire leur niveau d’éducation, joue un grand rôle dans le fonctionnement économique d’un pays. Pour Marc Chevalier[192] cette situation tient à un multitude de causes parmi lesquelles nous pouvons citer : une culture technique insuffisante et des problèmes de financement. La France est alors un pays prospère et puissant, qui a rattrapé le développement économique de l’Angleterre, et qui étend et développe ses colonies. Le patrimoine médian des cadres est supérieur à 200 000 euros, contre 16 400 euros pour celui des ouvriers non qualifiés. Philippe Le Cœur, « Le modèle social freine-t-il la reprise économique en France ? Renforcer et réaffirmer la position de région numéro un au niveau international : c’est l’objectif de la stratégie économique #Leader, présentée ce 14 décembre par Valérie Pécresse devant les élus régionaux. L'économie française est principalement une économie de services : en 2015, le secteur tertiaire occupait 76,7 % de la population active, tandis que le secteur primaire (agriculture, pêche,… La France, qui tentait de redorer son blason pour attirer sur le territoire, voit son image écornée avec la crise. La richesse des milliardaires français a été multipliée par trois entre 2007 et 2017, et la France est le pays d'Europe qui a le plus fortement rémunéré les actionnaires[26]. Nous avons pu, dans le cadre de la chaire d’économie urbaine de l’ESSEC et en partenariat avec France urbaine, analyser les différents aspects du débat actuel sur le sujet. Le 15 juillet 2020, le gouvernement d'Emmanuel Macron annonce une réduction de 20 milliards d'euros de taxes à la production pesant sur les entreprises. Le traitement fiscal avantageux accordé à la Recherche et développement permet à la France de se hisser au 4e rang mondial pour le nombre de brevets délivrés en 2013 et ainsi d'accroître son attractivité économique[19]. Pour expliquer cette situation, le rapport pointe le faible dynamisme de l'investissement et de l'innovation en France et la faiblesse du tissu de grosses PME. Il y a 2 400 000 millionnaires (US $) habitant en France en 2019[24]. L'économie française est une économie de plus en plus ouverte, occupant une place importante dans les échanges commerciaux internationaux, principalement au sein de l'Union européenne. La facture énergétique de la France continue de reculer fortement pour l'année 2015 où elle s'élève à 39,7 milliards d'euros en baisse de 15,8 milliards (-28 %) par rapport à 2014[108]. En 2007, la moitié des Français disposaient de moins de 1 500 euros par mois[166] et le niveau de vie moyen mensuel s'élevait à 1 757 euros. Un cercle vertueux de la croissance fordiste est donc à l'œuvre[32]. Ce mouvement s'inscrit dans une perspective différente de celle du monde actuel qu'elle veut transformer. ». Le chiffre d'affaires global du commerce est 988,4 milliards d'euros, dont. Toutefois, depuis 2003, la France exporte moins de biens et services qu’elle n’en importe : la balance commerciale est donc déficitaire. La continuité sur la longue durée de déficits chroniques et l'incapacité de réduire les dépenses de l'État ont pour conséquence des records de la dette publique de la France avec 2 105,4 milliards d'euros au 30 juin 2015, soit 97,6 % du PIB[55]. La France a fait le pari de devenir une économie de services au milieu des années 1970, au détriment de son industrie, mais n’a pas pour autant réussi son pari de société post-industrielle. À partir de la mi-2014, les prix des produits pétroliers connait une chute très importante et la facture énergétique de 2014 est en recul de plus de 10 milliards d'euros par rapport à 2013[103]. Sous Louis XIV, la France est le pays le plus peuplé d’Europe et donc le pays économiquement dominant. Commissariat général au développement durable, le site du ministère des Affaires étrangères, Lilas Demmou, « Les Trois Déterminants de la désindustrialisation ». ][52], la France connaît une forte augmentation des chercheurs d'emplois sous les mandats de Nicolas Sarkozy et de François Hollande, ce dernier en ayant fait un de ses thèmes majeurs de campagne électorale[53]. La valeur ajoutée du secteur représente 226,1 milliards d'euros en 2006, avec la production d'environ 45 millions de mètres carrés de surface, et 421 000 logements mis en chantier ; le secteur représente 1 530 000 emplois en 2006[132]. Un poids de l’Allemagne nettement supérieur à celui des autres partenaires, des déficits avec l’ensemble de ces Etats à l’exception du Royaume-Uni et de la Suisse. On dénombrait plus de 160 PTCE en France en 2017. Les barrières à l'entrée à certaines professions et à certains marchés (grande distribution notamment). Depuis cette date, il se maintient à un taux élevé et n'arrive pas à s'établir durablement à un taux inférieur à 8 %. La population active occupée, c'est-à-dire ayant un emploi compte 25,9 millions personnes en 2008[143] contre 22,3 millions en 1995. La politique des 35 heures a accru la productivité horaire française, qui est une des plus élevées au monde[221]. L'équilibre emploi-ressource, dans le cas de la France, fait, notamment, apparaître l'importance de la consommation (qui occupe une place prépondérante dans les emplois), et l’ouverture de l'économie (les importations apportent approximativement un quart des ressources de l’économie). De l’autre côté du tableau, se trouvent les emplois, c'est-à-dire l'utilisation qui est faite des ressources dont dispose l’économie. De même, on note la bonne tenue des dépenses consacrées aux loisirs, tourisme et aux autres biens et services[81]. »[155]. La France est le premier producteur agricole de toute l'Union européenne[116]. Toutefois, la plupart des grandes entreprises actuelles étaient déjà de grandes entreprises trente ans auparavant et le renouvellement tarde à se faire. Ils développeront d'ingénieuses méthodes agricoles, contribuant ainsi au développement économique et architectural du territoire. La question de l'importance de la facture énergétique de la France s'est notamment posée au moment du premier et deuxième choc pétrolier, respectivement en 1973-1974 et 1979. « plus de 10 millions de kilomètres carrés, pour l'essentiel situés outre-mer, dans trois océans (Atlantique, Indien et Pacifique) et sous tous les climats ». La question de la croissance potentielle de la France donnera lieu à des rapports en provenance d'instituts économiques tels que le Conseil d'analyse économique (CAE)[72]. La diminution des rentrées des cotisations creuse le déficit de la Sécurité sociale, atteignant 30 milliards de francs à la fin de l'année. L'idée qu'il existe un « retard français » est, en effet, une constante sur le long terme. Elle atteint son maximum en 1981 où elle représente 51,5 milliards d'euros de 2008[96]. Toutefois, à l'intérieur du décile 9 (les 10 % les plus riches), les écarts se sont accrus. Les dépenses fiscales françaises se raréfient. Les hommes politiques français et l’opinion publique restent empreints d’un néocolbertisme qui voudrait que les pouvoirs publics conservent le contrôle des entreprises jugées « stratégiques ». Les excédents commerciaux allemands atteignent des sommets mais la monnaie unique interdit toute réévaluation de la monnaie allemande. Pour Pierre Cahuc et André Zylberberg, pour mener des réformes économique d'envergure, il convient de « changer au préalable notre démocratie sociale et notre démocratie politique »[215]. En classement par PIB en PPA, la France est la 10e puissance économique[4]. La notion de crise est vue de façon assez large. Ce phénomène selon Problèmes économiques a trois raisons : « le transfert de certaines tâches au secteur des services, la déformation de la structure de la demande au cours du temps et la concurrence étrangère »[121]. Activité proposée. L'histoire économique de la France s'écrit à partir de 476, ... dès le X e siècle il devient plus rentable pour eux de s'installer sur un territoire, recevoir un tribut contre la tranquillité des populations, et commercer plutôt que guerroyer [29]. Cette interrogation forte chez des économistes comme Denis Clerc[71] ou Jean Gadrey trouvera des échos auprès du gouvernement qui demandera en 2008 à la commission Stiglitz de développer une « réflexion sur les moyens d'échapper à une approche trop quantitative, trop comptable de la mesure de nos performances collectives » et d'élaborer de nouveaux indicateurs de richesse. Si le rapport Attali de 2010[76] estime que les deux tiers des propositions de son rapport de 2008 ont été totalement ou partiellement mises en œuvre, Pierre Cahuc et André Zylberberg, deux économistes spécialisés dans le marché du travail dont les travaux ont contribué à nourrir le débat, sont plus sévères. La dynamique économique des territoires français : de l’obsession métropolitaine à la prise en compte de la diversité des configurations territoriales. Le total des déficits cumulés du commerce extérieur français sous le quinquennat de François Hollande atteint 281 milliards d'euros[64]. Transposer un texte en croquis dans le cadre de l’étude des dynamiques démographiques et inégalités socio-économiques des territoires en France Proposition de loi nº 3109 relative au renforcement de l’inclusion dans l’emploi par l’activité économique et à l’expérimentation « territoire zéro chômeur de longue durée » Version PDF Accéder au dossier législatif Accéder aux amendements Notice XML Notice JSON Version HTML Le taux de prélèvements obligatoires français est supérieur de plus de quatre points à la moyenne européenne. Jura : un territoire sévèrement frappé par la crise économique Si certaines régions sont toujours dynamiques durant le confinement, c’est l’exact opposé pour d’autres. Il comprend l’industrie (composée de l'industrie manufacturière, de l'agroalimentaire et de l'énergie)[119] et la construction. Elle détruit près de 500 000 emplois industriels entre 2008 et 2016 alors que l'Allemagne en crée 129 000 durant la même période[51]. Le tissu économique de votre territoire, en temps réel, grâce à une série de diagnostics et d'analyses personnalisables, à l'échelle de votre territoire, de vos zones d'activités, clusters et filières. Finalement, le gouvernement optera pour la création en 2008 du Fonds stratégique d'investissement à qui cette mission sera confiée. Ils imputent à la déréglementation la hausse des inégalités, ce qui poserait à la fois des questions morales sur le type de société et de contrat social choisi par les Français, et des questions économiques. Avec une superficie terrestre de 120 369 km2 (ou 552 528 km2 en incluant la Terre-Adélie)2 et une population supérieure à 2,8 millions d'habitants en 20193, l'outre-mer compte pour 17,9 % du territoire terrestre et 4 % de la population de la France.